Actualités

 

Les E-gov Awards annuels ont été décernés le 5 décembre 2019. Ces prix récompensent les services publics qui ont réalisé d'importants projets d'e-gouvernement. Le projet « Modernisation de l’Etat civil », dans lequel la direction générale Institutions et Population a joué un rôle majeur, a remporté le premier prix ainsi que le prix dans la catégorie « rentabilité ».
BE-Alert, le système d'alerte développé par le Centre national de Crise, a remporté le prix dans la catégorie « coopération ».

 

Egov BE-Alert

Le jeudi 5 décembre 2019 a eu lieu comme chaque année les E-Gov Awards. Cet événement annuel récompense les services publics qui ont réalisé d'importants projets e-gov. BE-Alert vient d’être désigné comme le gagnant dans la catégorie « Coopération ».

Ces 2 et 3 décembre se tenait à Bruxelles la deuxième réunion du groupe de travail informel européen sur PNR depuis que la Belgique en a repris la présidence en septembre 2019. Et ce fut un succès : en termes de participation (avec plus d’une centaine d’experts des 28 Etats membres de l’Union, de la Commission Européenne, de Frontex, d’Europol et de plusieurs Etats partenaires) et d’avancées concrètes pour une coopération internationale renforcée. Notre objectif commun : lutter contre la criminalité organisée et le terrorisme afin de veiller ensemble à la sécurité des citoyens européens.

Le mardi 26 novembre 2019 a eu lieu l’exercice Stayin’ Connected sur le terrain de l’Unité opérationnelle de la Protection civile de Brasschaat. Un incident terroriste impliquant des substances biologiques y a été simulé dans un contexte fictif à l’étranger. L’exercice était organisé afin d’entraîner les capacités spécialisées pour les incidents CBRNe (chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaires et explosifs) dans des conditions particulières ainsi que pour tester les possibilités d’information et de communication réciproques.

L'exercice a impliqué la participation de nombreux services

Le mardi 26 novembre 2019 a eu lieu l’exercice Stayin’ Connected sur le terrain de l’Unité opérationnelle de la Protection civile de Brasschaat. Un incident terroriste impliquant des substances biologiques y a été simulé dans un contexte fictif à l’étranger. L’exercice était organisé afin d’entraîner les capacités spécialisées pour les incidents CBRNe (chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaires et explosifs) dans des conditions particulières ainsi que pour tester les possibilités d’information et de communication réciproques.

S'abonner à News